Thème : « L’Animation scientifique, l’éducation à l’environnement et la fabrique des opinions ».

« L’Animation scientifique, l’éducation à l’environnement et la fabrique des opinions ».

(se)construire – (se)déconstruire des opinions [individuelles et publiques], comment faire, rôles de la CST et de l’EE ?

Les réseaux de l’animation scientifique et de l’éducation à l’environnement se reconnaissent des racines et des problématiques communes. Rassemblés en 2009, lors des 4èmes rencontres de Tours, les acteurs de l’animation scientifique et de l’éducation à l’environnement ont choisi de poursuivre l’exploration des convergences, divergences et complémentarités de leurs orientations éducatives.

Les 5èmes RASTERE – Rencontres de l’animation scientifique et technique et de l’éducation relative à l’environnement – qui se tiendront les 20 et 21 janvier 2011 à l’IUT de Tours ont pour thème la construction des opinions abordée à deux échelles qu’il convient de distinguer et de clarifier :

-        opinion individuelle comme manière de penser, idée, croyance ou conviction et admettant ou non l’idée d’une possibilité d’erreur dans le jugement,

-        opinion publique comme jugement collectif ou ensemble d’opinions porté par la majorité d’un groupe social.

Après avoir clarifié, les notions de « savoir », « croyance », « émotion », « opinion », « conviction », « jugement »…les Rencontres ont pour objectifs :

-        d’explorer les pratiques des animateurs et de leurs réseaux professionnels à l’égard de « l’opinion », abordée dans sa dimension épistémologique de construction de savoir, et dans sa dimension politique de construction d’un jugement individuel voire collectif;

-        de répondre aux interrogations concrètes des animateurs sur comment donner aux citoyens les moyens d’appréhender la complexité de questions scientifiques ou environnementales qui font débat ; comment les rendre compréhensibles ; comment aider les publics à se forger une opinion choisie.

-        enfin, de vérifier si l’opinion publique influence les projets éducatifs des structures d’animation.

Les Rencontres permettront de réfléchir et d’apporter des éléments de réponse aux nombreuses questions qui se posent dans les secteurs de l’animation scientifique, de l’éducation à l’environnement, de l’éducation populaire :

-       Comment fait on appel à l’opinion dans les pratiques pédagogiques ?

-       Comment l’opinion individuelle intervient elle sur la construction des savoirs et plus généralement dans les processus psycho cognitifs ?

-       Comment l’animateur s’arrange-t-il avec ses propres opinions ? Doit-il mobiliser, faire partager ou au contraire taire ses propres opinions ?

-       L’animateur fait il une distinction entre le savoir scientifique fondateur – qui serait neutre – et l’opinion ?

-       Les pratiques et actions éducatives cherchent elles à influencer l’opinion individuelle ? Quelles sont les visées d’émancipation, d’endoctrinement, d’engagement, d’empowerment, qui se repèrent dans les pratiques ?

-       Peut-on faire l’hypothèse que les actions éducatives en direction des enfants et des jeunes permettent d’influer sur l’opinion des adultes et contribuant ainsi à déplacer l’opinion publique sur des enjeux scientifiques ou environnementaux ?

-       Dans l’action éducative concrète que signifie permettre au citoyen de se forger une opinion ?

Ces deux jours de rencontre, à travers séances plénières, ateliers, échanges informels et forum, permettront de réfléchir, d’apporter des éléments théoriques ou opérationnels de réponse à ces questions et à bien d’autres.

Découvrez le programme

Plénière d’ouverture : Qu’est ce qu’une opinion et à quoi sert-elle ? Quelles différences entre savoirs, croyances, opinion publique et opinion personnelle ?

Table ronde n°1 : La fabrique des opinions, histoire éclairée par l’épisode de la grippe A

Table ronde N° 2_Débats sciences et société, alibis démocratiques ? pas d’opinion sans savoirs ?

Table ronde N°3 Le rôle des animateurs dans la fabrique des opinions, retour sur les ateliers

Les ateliers

Le forum

ORGANISATION GENERALE

Pour organiser les RASTERE 2011 à Tours, sont mis en place :

  • Un groupe de pilotage composé de responsables de la Licence professionnelle Médiation scientifique et éducation à l’environnement du département de Carrières sociales de IUT de Tours (Dominique Bachelart et sylvie Fortin), AFA (Eric Piednoel et Olivier Las Vergnas), Francas (Hervé Prévost), Planète Sciences (Sébastien Pinchon), Centre.Sciences (Guy Antoine Dufourd), Réseau Ecole et Nature (Isabelle Lépeule) gère l’organisation pratique des Rencontres : partenaires, communication, logistique générale, conduite politique, animation générale. Il s’assure du bon déroulement de l’organisation et de la préparation, gère le budget et la communication, tranche au besoin. Il se réunit une fois par mois environ sous forme téléphonique et une fois par trimestre en réunion physique à Paris ou à Tours.
  • Un groupe d’orientation plus large travaillant sur les contenus et les principes : élaboration du contenu, montage concret des différents temps (recherche d’intervenants, écriture des textes de problématique, déroulement) ;  Il est composé de tous les membres du pilotage ainsi que de : AMCSTI (Carole Grandgirard), CIRASTI (Laure Rougerie), Ifree (Francis Thubé et Cécile Malfray), Maison de la nature du Sundgau (Eric Ausilio), Petits Débrouillards (François Deroo), la Réunion des CCSTI (Patrick Bailly) et Volcan Terre d’Eveil (Hélène Brignon).
  • un groupe de personnes bénévoles es qualité est constitué avec pour rôle le pilotage opérationnel des ateliers et des plénières : Florence Macon (Francas), Hélène Damane (Francas), Hélène Gauthier (Reflets) et Laure Rougerie (Exposciences Auvergne).
  • Un cercle des partenaires (Graine Centre, UNCPIE, …) est sollicité pour élargir sans alourdir (soutien en communication, diffusion vers les participants, sollicité pour des intervenants par groupe d’orientation).

Retrouvez ici les coordonnées des membres du groupe d’organisation.